Skip to content

Le loup à crinière  |  Le loup arctique  |  Le loup de Sibérie  |  Le loup du Canada  |  Le loup d’Italie  |  Le loup d’Espagne

 

 

Le loup arctique ou canis lupus arctos

 

 

Genre

Canis lupus

 

Nom Zoologique

Canis Lupus Arctos

 

Classification

Règne: Animalia

Embranchement: Chordata

Sous-embranchement: Vertebra

Classe: Mammalia

Sous-classe: Theria

Ordre: Carnivora

Sous-ordre: Caniformia

Famille: Canidae

 

 

Description

Un des rares loups à pouvoir encore vivre loin de la civilisation et de ce fait être actuellement non menacé. Sa morphologie est différente suivant son habitat.

  • Pelage blanc tirant sur le crème lors de la mue et suivant les saisons. Sa toison est très épaisse permettant de supporter des températures extrèmes descendant en dessous de – 45°.
  • Longueur 90 cm
  • Garrot entre 65 à 75 cm
  • Poids jusqu’à 80 kg pour les plus gros individus
  • Pattes et oreilles plutôt courtes
  • Longévité entre 10 et 12 ans dans leur milieu naturel (20 ans en captivité)
     

Géolocalisation

Comme l’indique son nom il vit dans la région arctique (Nord de l’hémisphère). Les Inuits le surnomme amaruk ou amorok. Dans cette appellation on trouvera le loup du Groenland (Canis lupus orion). Il y avait aussi le loup de la Terre de Victoria (canis lupus Bernardi) qui est maintenant disparue.

 

Comportement

Il vit dans des conditions extrèmes où lété très court et les températures maximales atteignent 10°. En automne et en hiver il se déplace seul ou en petit groupes d’individus. Ses proies sont variées allant de petits mammifères lemmings, lièvres arctiques ou aussi des oiseaux. Il chasse en meute pour des proies plus importantes tel que caribou et boeuf musqué.

La femelle met bas jusqu’à 5 petits après une gestation de neuf semaines. Elle creuse elle-même sa tannière. Les louvetaux sont les premières victimes des conditions extrèmes.

 

Statut

Il n’est pas réellement en danger du fait que les seuls hommes présents sur son territoires sont les Inuits. Ces derniers le chassent essentiellement pour sa fourrure. Mais il y a plus grave le réchauffement de la planète est une grande menace. On estime la population lupine à environ 10 000 individus.

 

Photos

 

 

loup-arctique

loup-arctique-neige